Photo trio esquina - n y b- (12)

TRIO ESQUINA

_CONCERT_JEUDI 16 MARS_20H

Ils parcourent les plus grandes scènes,
c’est un trio d’exception,
et ils nous font le cadeau de venir jouer dans le cadre unique du Lavoir Public.
Bandonéon, contrebasse et guitare réjouiront vos oreilles autour de la figure emblématique de Cesar Stroscio.
Profitez d’un voyage en Argentine pour une soirée qui s’annonce mémorable.
Retrouvez le TRIO ESQUINA rien que pour vous.

JEUDI 16 MARS – 20H /// 13€ + 2€ d’adhésion
Réservations : reservation@lelavoirpublic.com
09.50.85.76.13.

Né en Argentine, César Stroscio étudie le bandonéon dans les conservatoires de quartier de Buenos Aires à partir de 1953, puis complète sa formation avec les maîtres du bandonéon classique : Alejandro Barleta et Francisco Requena. En 1964, il participe à la fondation du Cuarteto Cedron où il est à la fois interprète, arrangeur et compositeur. Parti de la musique populaire argentine, le groupe trouve sa personnalité propre, tout en gardant les racines et les formes musicales du tango, de la valse et de la milonga d’Argentine. César Stroscio arrive en France avec cette formation en 1975 et déploie une carrière internationale (tournées dans le monde entier et douze disques). Il joue avec des musiciens classiques (Miguel Ange Estrella, Orchestre National de Lille). En 1992, il crée le trio Esquina. Leur répertoire comprend des pièces de Rovira, Troilo, Piazzola, Stroscio, Enriquez… sur des rythmes variés du Rio de la Plata: tango, milonga, candombe, valses… Le trio Esquina a reçu le Grand Prix de l’Académie Charles Cros en 1996. César Stroscio a collaboré avec de nombreux musiciens : Paco Ibañez, Georges Moustaki, Quilapayun, Angel Parra, Colette Magny ou encore, plus récemment, Angélique Ionatos. Il se produit également en concert comme soliste de bandonéon ou avec de nombreuses formations symphoniques ou de chambre. César Stroscio a également composé des musiques de film ou de scène. Il a pris en charge, depuis 1989, en collaboration avec Juan Jose Mosalini, la première chaire d’enseignement du bandonéon créée en Europe, à l’École nationale de musique de Gennevilliers, qui a obtenu un succès immédiat.  » César Stroscio est un musicien d’exception, jamais aussi magique qu’en concert  » (Franck Tenaille, dans Le Monde de la Musique).

La presse en parle…

 » Un ensemble d’une fluidité remarquable qui joue le tango comme on l’aime, mordant, passionné, et charnel.  » (Le Monde) Patrick Labesse 2002

Le trio Esquina regroupant l’enchanteur bandonéoniste César Stroscio, le guitariste Pino Enriquez et le contrebassiste Ricardo Capria. Sur le nouvel album du trio Esquina, César Stroscio (cofondateur du Cuarteto Cedron, avec lequel il a partagé plus de vingt ans d’aventure) et Pino Enriquez signent chacun deux compositions. Le reste du répertoire rapproche des tangos méritant « de ne pas être oubliés » commente Stroscio, à commencer par les subtils et dansants Esquinero, composé par Pedro Laurenz, Desengaños, de Ciriaco Ortiz ou Sens unique, de Piazzolla. Le trio Esquina en fait une relecture racée.
Patrick Labesse Le Monde (Culture) 11-09-2016

Patrick Labesse, Le Monde
Cofondateur du Cuarteto Cedron, avec lequel il a partagé plus de vingt ans d’aventures (1963-88), le bandonéoniste César Stroscio officie désormais à la tête du Trio Esquina. D’une cohésion sans faille et d’une impeccable musicalité, les trois musiciens mêlent subtilement la passion et un brin de sophistication, célébrant les rénovateurs essentiels du tango, tels Astor Piazzolla, Eduardo Rovira ou Guillermo Thomas, et proposant aussi leurs propres compositions.  » Un ensemble d’une fluidité remarquable, qui joue le tango comme on l’aime : mordant, passionné et charnel.  » Patrick Labesse, Le Monde, 2002, lors de la parution en France des Tangos de Corto.Présentation au New-Morning

 

1 commentaire sur "TRIO ESQUINA"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire