TSB_Photo

TRANSSIBERIENNE

_THEATRE_DU 11 AU 12 JUIN A 20H30

Transsiberienne

A l’occasion de la Quinzaine des fiertés,
Le Lavoir accueille un spectacle qui traite des identités sexuelles.

Djin Foune est une parisienne excentrique à l’identité sexuelle indéterminée.

Lasse de sa vie de bobo occidentale, elle décide de fuir son quartier du Marais pour s’installer en Chine.
En cours de trajet, l’amour la rattrape en la personne d’un bel Eskimo, garçon de wagon-lit à bord du Transsibérien.
Mais comme dit la chanson, « les histoires d’amour finissent mal en général », et Djin Foune se retrouve perdue en pleine Sibérie dans une gare désaffectée…

Créature mythomane qui réinvente son histoire au gré de ses peines, de ses joies et de sa libido, Djin Foune se rêve en femme fatale au point de ressembler au gant mythique de Gilda que la star, au cours d’un savant effeuillage, tourne et retourne sans fin.
Presque monstrueuse au premier abord, elle représente chacun de nous, synthétisant à elle seule toutes nos différences et, bien sûr, les peurs archaïques et irrationnelles qui s’y rattachent. C’est en fait le modèle absolu du personnage cathartique!

Si le sexe la submerge à chaque coin de phrase, si elle use et abuse de métaphores douteuses, ce ne sont qu’alibis d’une provocation constituant le rempart de sa fragilité. A une époque où  l’impudeur est au service du marketing, où le sensationnel l’emporte sur le sens, où la vulgarité bat en brèche l’intelligence, paradoxalement Djin Foune n’a d’autre recours que d’utiliser les armes de l’ennemi pour ne pas sombrer dans l’alternative rampante de l’intolérance.

LUNDI 11, MARDI 12 et MERCREDI 13 JUIN_20H30

Tarifs: 10€ – 8€ (tarif réduit) // + 2 euros d’adhésion à l’association pour les nouveaux
Réservations : reservation@lelavoirpublic.com

TSB_flyer_01

Texte : Christophe Marcq

Jeu : Chantal Fonterme

Mise en scène et conception sonore : Christian Nadin

Mixage : Pierre-Emmanuel Guinois

Création du visuel : Audrey Fonterme

Communication : Aurélie Laborde

Production : MONSIEUR KUNTZ

1 commentaire sur "TRANSSIBERIENNE"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire