Capture d’écran 2018-09-11 à 11.51.55 (2)

INVITATION A CHRISTOPHE HALEB-CIE LA ZOUZE

_PROJECTION DEBAT_DIMANCHE 23 SEPTEMBRE_18H

Le Lavoir Public se réjouit d’accueillir (enfin !) Chiristophe pour une projection-rencontre de son film.

UN SUEÑO DESPIERTO
Un film, documentaire expérimental, réalisé par Christophe Haleb

Depuis 2013, Christophe Haleb côtoie la ville de La Havane en y déployant tout un chantier artistique à la rencontre de son histoire, de sa réalité complexe du moment, de ses habitants, et de ses communautés artistiques. Après y avoir mené et présenté différents projets, ainsi qu’une recherche à part entière en tant que lauréat “Hors les murs” de l’Institut Français, il décide d’y réaliser son premier film « autonome” en 2016 : Un sueño despierto.

DIMANCHE 23 SEPTEMBRE_18H /// 5€ + 2€ D’ADHESION POUR LES NOUVEAUX

Inspiré du mouvement de transition post-révolutionnaire actuel, ce premier film de Christophe Haleb s’articule autour de portraits de cinq jeunes chorégraphes et danseurs contemporains indépendants qui vivent et travaillent à La Havane. Un regard sur une génération, une architecture du 20e siècle, une ville en mouvement dans un temps suspendu. La caméra et la danse captent la tension entre des individus et des lieux porteurs de traces mémorielles.
Ce rêve éveillé agit comme une invitation au voyage. La danse est dans le mouvement du film, elle nous guide dans des lieux improbables de La Havane à la rencontre de danseurs et de chorégraphes contemporains. Les trois épisodes du film nous parlent d’un mouvement d’errance d’un monde à un autre, d’un enfermement, d’une quête joyeuse. Des vies humbles et amoureuses qui se tiennent au bord d’une ouverture annoncée, prises dans ce moment de transition. Les mouvements dans le corps, les regards, les manières de toucher, d’être touché, les mémoires, les vestiges, les terrains de jeu fantastique, les attentes et les aspirations de la jeunesse constituent la matière sensible du film.
Un déplacement du regard sur la relation film – caméra – chorégraphie où la danse a tout à voir avec le cinéma.

Durée : 3 épisodes de 30’ environ chacun

Distribution et partenaires
Réalisation : Christophe Haleb.
Les matériaux dansés sont chorégraphiés et interprétés avec la complicité des artistes : Luvyen Mederos Gutierrez, Jenny Nocedo Soca, Alex Melo, Dani Leyden, Esteban Santiago Aguilar, Jose luis Pereira Donneys, Libety Martinez Pino, Arelis Fernandez, Miguel Angel Rodriguez Ramon.
Image : Alain Trompette.
Son et musique originale : Benoist Bouvot.
Montage : Sylvain Piot.
Etalonnage numérique : Erwan Poirier.
Mixage son : Boris Darley.
Traduction : Carmen Arza Hidalgo.
Production et administration : Géraldine Humeau.
Production LA ZOUZE – cie Christophe Haleb
Avec le soutien de l’Institut Français, du Conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, et de la Cinéfabrique – Ecole nationale supérieure de Cinéma et Multimédia en Rhône-Alpes. La Zouze – cie Christophe Haleb est conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur. Elle est également subventionnée par la Ville de Marseille, le Conseil
régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Conseil général des Bouches-du-Rhône.
Nous remercions Noël Bonilla et Odwen Beovides González pour avoir rendu possible cette coopération artistique Franco Cubaine, l’ISA – Instituto Superior de Arte, la ENA – Escuela Nacional de Artes et le festival Impulsos – Encuentros de jóvenes coreógrafos pour avoir favorisé le dialogue et l’échange avec les étudiants et les artistes professionnels cubains, Françoise Cochaud et Philippe Murcia de l’Ambassade de France à Cuba
pour leur soutien au développement de la danse à Cuba, Marc De Lehelle d’Affroux et l’Alliance Française de La Havane pour leur apport logistique, Sophie Imbert et Claude Mouriéras pour leur accompagnement et support en post-production, Wendy Guerra pour avoir écrit le livre Mère Cuba, Bénédicte Cazauran, Blanche Guichou, Laurent Didier, Géraldine Humeau, pour leur regard constructif et toute l’équipe du tournage pour son engagement artistique et humain dans cette belle aventure.

 

1 commentaire sur "INVITATION A CHRISTOPHE HALEB-CIE LA ZOUZE"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire