HACKING FESTIVAL #2

HACKING FESTIVAL #2

THEATRE_CONFERENCE_PROJECTION_DU MERC. 10 AU MERC.17 JUIN

Rencontre organisée en partenariat avec DocForum.

Le 11 janvier 2013, Aaron Swartz s’est suicidé à 26 ans. Ce Hacker hors-pair avait mis à disposition du public 4,8 millions d’articles scientifiques et risquait jusqu’à 35 ans de prison.
En France, l’amalgame entre Hacker et Pirate crée un trouble. Il donne l’impression que les hackers sont des personnes immorales n’agissant que dans leur propre intérêt. Cela existe et cela a même un nom : les black hat. Mais heureusement les White Hat existent aussi et comme le monde n’est pas manichéen, il existe aussi les Grey Hat.

Un Hacker est originellement un spécialiste dans la maîtrise de la sécurité informatique et donc des moyens de déjouer cette sécurité.
Le terme s’est propagé par la suite dans bien d’autres domaines : la politique, l’art, la citoyenneté, le genre… On parle par exemple aujourd’hui de “hacking citoyen” et de « body hacking ».

L’objectif de ce festival est de montrer les différentes facettes de ce terme à travers des spectacles, conférences et projections.

Alors que l’Assemblée Nationale vient de voter une nouvelle loi sur le renseignement, cette édition reviendra particulièrement sur la notion de circulation de l’information, et s’intéressera entre autres à la personnalité d’Edward Snowden.

Au programme cette année :

– un spectacle consacré aux prémices de l’affaire Wikileaks avec la Compagnie Y d’Etienne Gaudillère : Conversation privée,

– une conférence de Philippe Liotard : Les body-hackers sont parmi nous.

– une projection consacrée à Edward Snowden.

DU MERCREDI 10 AU MERCREDI 17 JUIN – détail du programme sur ce site.

seattle-pd-hacking-body-cam

1 commentaire sur "HACKING FESTIVAL #2"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire