COEURS FUGITIFS

_CABARET LATINO_DU 18 AU 20 MARS 2020_20H

Cœurs fugitifs est une expérience scénique transgenre autour d’une immense figure de l’art queer latino-américain : Pedro Lemebel, artiste et militant politique chilien, récemment décédé, très populaire dans son pays et encore inconnu en Europe. Dans un dispositif qui croise l’exposition-hommage au show et à la performance, des coeurs fugitifs s’évadent de l’oeuvre de Lemebel pour nous rapporter des bribes de son univers baroque, marginal, et résistant. Acteurs et spectateurs se frôlent dans ce mémorial sensuel, constitué de corps vivants et d’archives, d’images, de sons et de matières hybrides entre là-bas et ici, hier et aujourd’hui. Il se crée une constellation d’étreintes autour d’une oeuvre puissante et transgressive, urgente à découvrir, qui interroge nos façons actuelles d’aimer et de lutter.

Textes originaux : Pedro Lemebel
Mise en scène : Manon Worms
Jeu : Aïssa Busetta, Daniel Macayza-Montes
Scénographie: Cécilia Galli, Jean Doroszczuk
Lumière : Lucien Valle, Romain de Lagarde
Son: Anna Walkenhorst
Vidéo : Jean Doroszczuk
Costumes : Cécilia Galli
Collaborations artistiques : Arthur Eskenazi, Ricardo Moreno
Administration/Production : Alma Vincey

Production : collectif KRASNA.

Le texte « Coeurs Fugitifs » est lauréat de l’Aide à la création de textes dramatiques d’ARTCENA, catégorie Dramaturgies plurielles.

Soutiens :
ARTCENA, Friche de la Belle de Mai (Marseille), Collectif La Réplique, RAMDAM-Un centre d’Art, Nouveau Théâtre du 8e (Lyon), Galeria Metales Pesados (Santiago du Chili).
Remerciements à la famille Lemebel-Mardones pour les droits d’utilisation.

Du Mercredi 18 au Vendredi 20 mars 2020 – 20H
Ouverture des portes: 19H30
Durée : 1H15.

Tarifs: 12€ plein tarif / 9€ tarif réduit / 7€ tarif super réduit
+ 2€ d’adhésion annuelle à l’association pour les nouveaux.
(tarif réduit: étudiants, intermittents, demandeurs d’emploi, seniors)
(tarif super réduit: étudiants en école d’art, RSA)

Informations et réservations:
reservation@lelavoirpublic.com

1 commentaire sur "COEURS FUGITIFS"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire