« 93 » d’après l’oeuvre de Victor Hugo

THÉÂTRE _ JEUDI 2 & VENDREDI 3 AVRIL 15 / 20H00

93 d’après l’oeuvre de Victor Hugo / compagnie La Grenade

Avec Alix Arbet, Arthur Baratin, Soizic de la Chapelle, Florent Maréchal, Pierre-Damien Traverso
Régie Lisa Robert
Mise en scène Soizic de la Chapelle

A vos marques… PrêtS ? Tuez !

L’arbitre est mort, vive la révolution !!!

Plus de distribution, plus de contraintes, à nous le choix des règles du jeu. Nous jouerons tous les rôles selon votre bon vouloir. Quelques accessoires, une table autour de laquelle nous crions, vous chantez, nous pleurons, vous criez.

Nous jouerons à 93 de Victor Hugo, bricolant avec les étapes qui nous sont imposées, pour toujours mieux rejouer et réinventer cette épopée.

A vos marques… Prêts ? Feu !!!

JEUDI 2 ET VENDREDI 3 AVRIL – 20H / 10€ – 8€ + 2€ d’adhésion pour les nouveaux

PRESSE / « Lors de la dernière présentation de saison de l’Espace 44, André Sanfratello, propriétaire des lieux, avait attiré notre attention sur Soizic de la Chapelle et sa compagnie. Il avait raison, c’est là un jeune talent prometteur. Elle propose en ce moment une version du roman de Victor Hugo « Quatrevingt-treize » des plus réjouissantes. Elle traite cette œuvre qui montre la confrontation féroce entre républicains et monarchistes comme une sorte de rencontre sportive. On voit s’opposer les deux camps à travers les décisions de leurs chefs (Danton, Marat et Robespierre pour les révolutionnaires) lors des épisodes romancés des guerres de Vendée. Deux conceptions s’affrontent dans un match sanglant où le seul vainqueur est la guillotine. Cinq comédiens s’emparent des rôles avec une vigueur remarquable. Le décor est réduit aux acquêts, quelques accessoires permettant d’identifier les protagonistes et de vivre les rebondissements. L’esprit du roman est respecté puisque l’on voit bien la façon dont se combattent deux visions de l’histoire, deux systèmes de valeurs antagonistes. Humour, clins d’œil et apostrophes au public n’empêchent pas l’intensité de s’installer. Nicolas Blondeau _ Le Progrès_16 avril 2014

 

 

1 commentaire sur "« 93 » d’après l’oeuvre de Victor Hugo"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire